[Loi contre les séparatismes]


Au nom de mon groupe Libertés et Territoires j’ai fait ma déclaration générale devant l’Assemblée Nationale à l’occasion de l’examen du projet de loi dit « contre les séparatismes ».
 
🔹 J’ai ainsi rappelé avec force que, sous couvert de lutte contre le terrorisme islamique, ce texte ne saurait par extension concerner les mouvements politiques régionalistes, autonomistes et indépendantistes.
 
🔹Je pense en particulier à l’article 6, qui impose un contrat d’engagement républicain aux associations, qui me semble très problématique étant donné ses répercussions sur les associations de promotion des langues et cultures régionales et les associations ayant pour but l’émancipation des peuples et la défense des prisonniers politiques.
 
🔹 J’ai également dénoncé l’article 3 qui élargit le champ du fichier FIJAIT et place au même rang les militants corses, basques, écologistes etc. et les terrorismes islamistes. C’est un amalgame dangereux qui ouvre la porte à de nouvelles dérives répressives dans l’utilisation de ce fichier, et cela est inacceptable !

 
Retrouvez l’intégralité de mon intervention 




Facebook
Twitter