Lutte contre la pollution de l’air dans nos zones portuaires


Ce soir lors de l’examen du Projet de loi de Finances pour 2021 j’ai interpellé M. Djabbari, Ministre des transports, sur la pollution de l’air provoqué par le transport maritime. 

Nous ne sommes que trop bien placés en Corse pour savoir que pollution touche bien entendu les ports et la population des villes portuaires.

C’est pourquoi j’ai insisté sur les propositions suivantes : 
 
  •  Interdire l’usage des moteurs polluants lors des arrêts dans les ports 
  •  Réduire la vitesse de circulation des bateaux 
  •  Etendre la zone d’application des pouvoirs de police portuaire des maires du littoral à la zone de mouillage
 
La mise en place de ces mesures seraient pertinentes en Corse, notamment dans le golfe d’Ajaccio qui est particulièrement exposé. Cela s’inscrirait dans la dynamique de protection de nos ports, récemment renforcée par l’interdiction récente de mouillage pour les bateaux de plus de 24 mètres dans les Bouches de Bonifacio.




Facebook
Twitter