Nouveau courrier au Ministre des Solidarités et de la Santé


Avec mon collègue et Président de groupe parlementaire le Dr Philippe Vigier, nous avons alerté le Ministre des Solidarités et de la Santé M. Olivier Veran, sur la nécessité de mettre en oeuvre une campagne de dépistage de grande ampleur en Corse et d’élargir le champ d’application du décret n° 2020-314 du 25 mars 2020, afin d’autoriser les médecins des centres Covid-19 insulaires à prescrire le traitement médicamenteux à base d’hydroxychloroquine, en suivant le protocole défini par le Professeur Raoult. Si ce traitement se révèle efficace à l’issu des tests cliniques d’ici une quinzaine de jour, ne pas le prescrire aujourd’hui aux patients atteints du Covid-19 -dont l’état de santé le justifie- représenterait pour eux une perte de chances de survie. Le bon sens doit prévaloir et l’emporter.
Je me félicite que l’Université de Corse ait obtenu l’agrément de l’Agence Régionale de Santé Corse pour effectuer des tests de dépistages du Covid-19. C’est une réelle avancée qui va permettre d’augmenter fortement notre capacité de dépistage. Il faut désormais accompagner cette démarche en permettant également aux centres Covid-19 de contribuer à la réalisation de ces tests.
Je souhaite également saluer le travail de nos médecins libéraux qui se sont organisés en centres de Covid-19 dans de nombreuses régions de Corse et qui sont en première ligne dans la lutte contre l’épidémie. Donnons leur les moyens qu’ils réclament et qu’ils méritent.
 




Facebook
Twitter