Photovoltaïque en Corse


Le Gouvernement a décidé de renégocier rétroactivement et à la baisse les tarifs du photovoltaïque. Cette décision plonge la filière dans l'insécurité juridique et économique et provoque une rupture de confiance.

 
Cela est d'autant plus problématique dans les Zones non-interconnectées (ZNI) comme la Corse où les énergies renouvelables sont un réel enjeu d'autonomie énergétique et où l'énergie engendre un surcoût supporté par les finances publiques.

 
C'est pourquoi j'ai déposé un amendement afin que les ZNI fassent l'objet d'un régime dérogatoire.
Nous avons certes obtenu de la part du Gouvernement qu'il tiendra compte des spécificités de financement liées aux ZNI, mais il s'agit là d'une décision en demie-teinte dont je ne peux me satisfaire.

 
La filière photovoltaÏque corse a besoin d'une trajectoire lisible et de garanties pour assurer sa pérennité !




Facebook
Twitter