Reconnaissance du crime d'écocide


ÉCOCIDE : Détruire un écosystème, c’est la même chose que raser une ville de la carte, que déporter un peuple, qu’exterminer une nation.

Hier à l'Assemblée nationale, je me suis exprimé à la tribune pour défendre la proposition de loi de mon collègue Christophe Bouillon visant à reconnaître le crime d'écocide.

L'écocide c'est la mise à mort d'un écosystème qui condamne à terme la vie végétale, animale mais aussi humaine qu'il abrite. Nous ne pouvons rester les bras croisés face au démantèlement des écosystèmes de la Terre du fait d'agissements humains criminels insuffisamment réprimés comme l'atteste la faiblesse des condamnations au titre du droit environnemental actuel.

Cette reconnaissance d'inscrit dans la lignée des travaux menés par la juriste Valérie Cabanes. Je déplore que mes collègues l'aient rejetée. Mais la prise de conscience s'opère de plus en plus et le combat doit donc continuer plus que jamais car le temps presse pour les futures générations.




Facebook
Twitter