Videos In Palazzu Bourbon
Audition du Ministre de l’Economie Bruno le Maire sur la loi Climat : j’ai souligné l’absence de concertation en amont de la rédaction de ce texte et rappelé la nécessité d’un dialogue avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la transition écologique.

J’ai également mis en garde sur le changement de paradigme nécessaire afin que ce texte, critiqué par le Conseil d’Etat et pour lequel l’étude d’impact est insatisfaisante, puisse être en phase avec l’ambition climatique affichée par le Gouvernement.
Dérèglement climatique et résilience : M. Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la relance

Lundi 1 Mars 2021
Les librairies de proximité sont fortement impactées par les conséquences de l'épidémie de Covid-19 et, comme tous les petits commerces, elles ont plus que jamais besoin d'être soutenues dans leur reprise d'activité.
 
Cela passe par un assouplissement du régime d'achat public des livres par les médiathèques des collectivités territoriales, afin de favoriser un achat local de livres qui bénéfécie aux petites librairies.
 
Alerté par la Conseillère exécutive en charge de l'éducation Mme Josepha Giacometti sur la nécessité de faciliter le soutien aux librairies corses, j'ai porté ce sujet auprès de la Ministre de l'Education Mme Roseline Bachelot.
 
Je remercie Mme Bachelot pour l'intêret qu'elle porte à ce sujet. Mme Bachelot m'a assuré étudier la solution que nous proposons, qui présente selon elle plusieurs avantages, et envisage son adoption à l'échelle nationale ! Je suivrai la suite donnée à cet échanger avec la plus grande attention.
[Soutien aux librairies de proximité]

Mercredi 17 Février 2021
Lors des Questions au Gouvernement de ce jour, j'ai interpellé le Ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer sur la réforme du CAPES qui, par un arrêté en date du 25 janvier dernier, opère une inversion des coefficients des épreuves pour la section Langue Corse : le coefficient pour la langue corse passe de 7 à 4 et le coefficient pour le français passe de 4 à 8.
 
Cet arrêté qui fragilise profondément l'enseignement de la langue corse est logiquement dénoncé par les acteurs universitaires, syndicaux et politiques corses comme un véritable coup porté au bilinguisme.
[Réforme du CAPES de langue corse]

Mardi 16 Février 2021
[Préservation de l'environnement]
J'ai interpellé hier M. Eric Dupont Moretti sur l'urgence de sanctuariser le respect des "limites planétaires" et de les inscrire à l'article 1er de la Constitution.
 
Les "limites planétaires", qui sont au nombre de 9, sont les limites physiques que l’humanité doit s’astreindre à respecter afin de préserver les conditions favorables dans lesquelles elle a pu se développer.
 
Le dépassement de ces limites menace de saper les bases physiques des systèmes socio-économiques, menant potentiellement à une réduction importante du niveau de vie et à l’augmentation des inégalités.
 
Il est donc essentiel d'en assurer le respect.

Mardi 16 Février 2021
[Privatisation des barrages hydroélectriques corses]
J’ai interrogé le président d’EDF M. Levy sur les conséquences du projet Hercule pour l’avenir de la branche hydroélectrique et le risque de privatisation des barrages, qui sont des bien communs au coeur de la production en électricité corse.
 
A l’heure du réchauffement climatique, l’eau est un bien universel dont la gestion est plus que jamais capitale.

Vendredi 12 Février 2021
Projet "HERCULE" EDF
J’ai interrogé ce matin la Ministre de la Transition Ecologique Barbara Pompili à propos de projet dit « Hercule » de restructuration d’EDF.

Le projet Hercule prévoit en effet d’intégrer EDF Corse et EDF DOM TOM à la nouvelle filière EDF Vert qui regroupe les branches les plus rentables du groupe.
 
Pourtant, produire de l’électricité dans les zones non interconnectées (ZNI) comme la Corse coute très cher et ne peut répondre à des impératifs de rentabilité.
 
C’est pourquoi j’ai demandé à la Ministre des garanties sur la préservation de la politique tarifaire d’EDF en Corse

Jeudi 4 Février 2021
[Loi contre les séparatismes]
Au nom de mon groupe Libertés et Territoires j’ai fait ma déclaration générale devant l’Assemblée Nationale à l’occasion de l’examen du projet de loi dit « contre les séparatismes ».
 
🔹 J’ai ainsi rappelé avec force que, sous couvert de lutte contre le terrorisme islamique, ce texte ne saurait par extension concerner les mouvements politiques régionalistes, autonomistes et indépendantistes.
 
🔹Je pense en particulier à l’article 6, qui impose un contrat d’engagement républicain aux associations, qui me semble très problématique étant donné ses répercussions sur les associations de promotion des langues et cultures régionales et les associations ayant pour but l’émancipation des peuples et la défense des prisonniers politiques.
 
🔹 J’ai également dénoncé l’article 3 qui élargit le champ du fichier FIJAIT et place au même rang les militants corses, basques, écologistes etc. et les terrorismes islamistes. C’est un amalgame dangereux qui ouvre la porte à de nouvelles dérives répressives dans l’utilisation de ce fichier, et cela est inacceptable !

 
Retrouvez l’intégralité de mon intervention 

Jeudi 4 Février 2021
J’ai défendu en séance mon amendement visant à annuler la suppression de 80 postes dans l’enseignement agricole public et notamment à Sartè, commune déjà mobilisée pour la préservation de sa trésorerie et de ses services publics.
 
Cette coupe budgétaire frappe une filière au bord de la rupture et les enseignants corses m’ont alerté sur l’importance de la sauvegarde de ces emplois.
 
C’est pourquoi j’ai déposé cet amendement visant à augmenter le budget de l’enseignement agricole en conséquence.
[Sauvegarde de l’enseignement agricole en Corse]

Jeudi 17 Décembre 2020
Le glyphosate est une molécule qui affecte fortement l’environnement et la biodiversité et a des effets néfastes sur la santé humaine. En tant que médecin, je ne peux qu’être sensible à ces éléments.
 
C’est pourquoi, j’ai rappelé devant la commission du développement durable de l’Assemblée Nationale la nécessité d’interdire le glyphosate comme s’y était engagé Emmanuel Macron.
 
J’ai également insisté sur le besoin de mieux accompagner les agriculteurs dans cette transition et de prendre en charge le cout financier de celle-ci.
[Sortie du glyphosate]

Mercredi 16 Décembre 2020
1 2 3 4 5 » ... 9


Facebook
Twitter